Bienvenue à la Haute école en Hainaut

Exposition sensibilisant à la place du genre dans l’art

Exposition sensibilisant à la place du genre dans l’art

Ce 24 novembre 2018, le Groupe Genre.s (UMons et institutions partenaires) a organisé sa quatrième journée d’études, consacrée à la place du féminin et du masculin dans les arts visuels et graphiques.

Celle-ci a été couronnée d’une exposition, itinérante, réalisée par Sophie Collard et Justine Renuart (de la HEH) et par Pierre Destatte (Condorcet), sensibilisant à la place du genre dans l’art.

Le campus social de la HEH vous propose ainsi de la découvrir au sein de son réfectoire, du 4 février au 01 mars, pendant les heures d’ouverture de l’établissement.

Cette exposition a une vocation pédagogique : les cadres présentent des photos d’oeuvres, d’installations, de couvertures de livre, d’affiches. Chaque photo est accompagnée d’un texte explicatif sur la démarche et/ou sur l’auteur. L’exposition se veut ainsi multi-direction, sans frontière, traversant les époques, les styles et les techniques artistiques.

Proposer une exposition sur la place du genre dans part, c’est : questionner l’histoire et le présent, c’est pénétrer le regard d’artistes pour susciter l’interpellation, la réflexion, la remise en question des spectateurs, c’est nécessairement dépasser les stéréotypes, semer le trouble, c’est comprendre même, quelques instants, le combat d’artistes, leurs revendications (celui des femmes notamment), c’est se donner la possibilité d’œuvrer vers un changement, une ouverture des mentalités !

Concrètement, vous découvrirez des oeuvres de l’histoire de l’art (car la question du genre traverse les civilisations), des oeuvres contemporaines (photos de peintures, sculptures, Bd, street art, cinéma) et des oeuvres revendicatives, représentées notamment par les affiches des « guerilla girls », un groupe d’artistes féministes activistes et par « Genres pluriels » et « Amazones » (deux associations de défense du droit des genres). Merci à ces artistes de nous avoir donné leur accord !

L’exposition comporte une trentaine d’images, il a donc fallu faire un choix et renoncer à tant d’artistes qui ont oeuvré ou oeuvrent sur la notion de genre, sur le rapport homme/femme, sur l’humain…

Bonne visite à toutes et tous !