Bienvenue à la Haute école en Hainaut

Printemps des Sciences 2018 : Science-fiction : toute une technique !

Activités proposées

Atelier 1 : Chimie « Les polymères, de drôles de macromolécules » - Anne-Sophie Deprez, Virginie Van Den Dries

Les matières polymères doivent leur essor à leur large gamme de caractéristiques. C’est la nature particulière de leurs molécules (liaisons en forme de chaînes) ainsi que la variété des modes d’assemblage qu’elles adoptent, qui est à l’origine de ces diversités et de ces spécificités.

Lors de notre atelier, nous allons fabriquer un polymère ludique : le « slime » . Cette pâte gluante et élastique, popularisée par les films Flubber et Ghostbusters 2, a son succès pour son attrait amusant et déstressant.

 

Atelier 2 : Biotechnique : « De Harry Potter à Donald Trump » , David Coornaert

Les réseaux bayesiens et les modèles de Markov sont en informatique utilisés afin de modéliser toute sorte de phénomènes.

Ils peuvent être utilisés afin de générer des éléments similaires à ceux qui leur ont été fournis lors de la phase d'apprentissage. Dernièrement plusieurs "Donald Trump Tweet generators" ont eu leur petit moment de gloire.

Bien que purement "fictifs", les phénomènes/observations fabriqués par ces simulateurs informatiques ont tout des vrais et sont souvent très cocasses.

Nous générerons quelques pages, à partir de modèles inspirés des Harry Potter, de livres de recettes de cuisine notamment.

En plus d'être des générateurs, ces réseaux sont aussi de très bons classifieurs.

Il est dès lors possible de fournir une phrase "inédite" et d'avoir une prédiction quant à sa nature ou son origine la plus probable.

Sous des dehors ludiques ces réseaux sont très exploités en matière bioinformatique, pour leur deuxième aspect surtout.

 

Atelier 3 : Physique : « Ondacieuse, la lumière ! »- Stéphane Petö , Thierry Quévy

De la chandelle à l’éclairage LED, en passant par le LASER, la production de lumière a depuis la nuit des temps fait l’objet d’innovations spectaculaires et très diverses. Comprendre ce qu’est une onde électromagnétique ou un photon dans le visible, et comment générer ce rayonnement ou ces corpuscules sera le thème de l’atelier de physique.

 

Atelier 4 : Electricité : « Avion de ligne tout électrique d’ici 10 ans, fiction ou futur? » - Stéphanie Dupuis , David Arnaud

Une compagnie aérienne britannique a annoncé, en septembre 2017,la future arrivée du premier avion court-courrier tout électrique.

Les défis technologiques à relever sont multiples : le poids des batteries, la puissance qu’il faudrait pour soulever un avion et sa centaine de passagers, ou encore le poids du système de refroidissement de ces batteries.

L’atelier électricité se penche sur ces défis par l’étude de générateurs électrochimiques :

  • analyse organique et fonctionnelle
  • établissement de modèle
  • analyse comparative énergétique

 

Atelier 5 : Construction : « Réalité ou fiction? » - Geoffroy Chardome, Mickaël Mercier

Au départ de petites séquences vidéos, les phénomènes physiques qui en découlent seront présentés et expérimentés par les étudiants (Écoulements fluides, caméra thermique, verre, ...)

 

Atelier 6 : Electronique : « Science fiction, questions techniques…» - Gaëtan Paulet

Description : Atelier de questions-réponses sur le thème de la science fiction et des techniques utilisées dans la fiction. Chaque participant reçoit un module comprenant quatre boutons. Vingt questions vont s'afficher successivement à l'écran avec, pour chacune, quatre propositions de réponses. Les joueurs répondent en appuyant sur le bouton associé à la réponse de leur choix. Les modules sont tous connectés afin de recueillir les réponses des participants et de les afficher à l'écran. Celui qui a le plus de bonnes réponses au bout des 20 questions est le gagnant !

 

Conférence du vendredi 23 mars à 14 h :

« Ambition, différenciation et technologie : Créer pour être le premier ou pour vendre ? » Monsieur Laurent Renard, directeur et fondateur de la société i-movix

Le parcours atypique d’un serial entrepreneur dans un marché mondial hautement concurrentiel où l’ambition et la vision peuvent faire la différence. Anatomie de la situation en Wallonie pour lancer un business technologique.

 

Autres éditions du Printemps des Sciences